La silhouette est féminine et le spectaculaire bouchon sculpté aux reflets vert amande n’est pas sans rappeler certaines des créations de René Lalique au début du vingtième siècle : c'est un véritable flacon de parfum que Lalique a imaginé pour Hardy.

La carafe Printemps est positionnée au centre d’un précieux coffret rond mêlant cuir blanc et cuir pastel avec un ingénieux système d’ouverture par l’avant. Là encore, la sophistication et l’originalité sont de mise.

La carafe accueille un assemblage de petits lots de Grande Champagne soigneusement isolés par Armand Hardy à la fin de la Seconde guerre mondiale.